Navigation – Plan du site

Le comité de rédaction de Lectures s’agrandit

Grâce à vous, Lectures connaît depuis son lancement en mai 2011 un succès qui ne se dément pas : avec plus de 500 comptes rendus publiés chaque année et désormais plus de 100.000 visites par mois, la revue s’impose comme une des revues électroniques de sciences sociales les plus fréquentées dans l’espace francophone.

Pour faire face à ce succès, et à l’augmentation de la charge de travail éditorial qu’il entraîne, la revue bénéficie depuis le début du soutien d’une équipe de rédaction hors-pair, et des lumières d’un comité de rédaction également remarquable, mais jusque là de taille restreinte : moins d’une dizaine de membres, pour tout à la fois se tenir informés des publications reçues en service de presse par la revue, examiner les comptes rendus problématiques, veiller au respect de la Charte, solliciter de nouveaux éditeurs et de nouveaux rédacteurs, décider des grandes orientations de la revue…

Il fallait donc absolument agrandir le comité de rédaction de Lectures, ce qui est chose faite depuis quelques jours : viennent en effet de nous rejoindre déjà cinq nouveaux collègues d'horizons disciplinaires, thématiques et géographiques variés, mais toujours rassemblées par le goût pour les sciences sociales, et le goût aussi bien sûr pour les livres et les revues : Alexia Blin, qui est historienne et doctorante au Centre d’Etudes Nord-Américaines ; Yann Calbérac, qui est géographe et bientôt maître de conférences à Reims ; Cécile Campergue, qui est anthropologue et sociolgue, et spécialisée dans le champ religieux ; Corinne Delmas, qui est sociologue et politiste, et maître de conférences à Lille-2 ; Lilian Mathieu, qui est sociologue et politiste, et directeur de recherche CNRS au Centre Max Weber, à Lyon ; et Patrick Cotelette, qui est professeur de sciences économiques et sociales à Strasbourg… Ainsi, le comité de rédaction s’agrandit, et avec ce recrutement « paritaire », il se féminise aussi un peu, ce qui n’est pas un mal !