Navigation – Plan du site
Le don, la dette et l'identité

Le don, la dette et l'identité

Homo donator vs. Homo oeconomicus
Jacques T. Godbout, Le don, la dette et l'identité. Homo donator vs. Homo oeconomicus, Le Bord de l'eau, coll. « La Bibliothèque du Mauss », 2013, 160 p., 1ère éd., 1998, nouvelle édition revue et augmentée, ISBN : 9782356872487.
Notice publiée le 05 juin 2013

Présentation de l'éditeur

Dans L’Esprit du don, Jacques T. Godbout montrait que le don occupe encore une place de première importance dans nos sociétés, à côté du Marché et de l’État. Dans cet ouvrage, qui le parachève et le systématise, il généralise son propos : le don est ce mode de circulation des biens et services propre aux réseaux et où n’intervient pas la séparation entre un public et des professionnels. Dans la famille ou dans la société, le monde des réseaux fonctionne au don et à la dette, et non pas à l’équivalence (comme dans le Marché) ou à l’égalité (comme dans l’État). Quand les réseaux fonctionnent bien, cette dette est positive : elle n’engendre pas angoisse et aliénation, mais confiance et désir de loyauté. Le don apparaît ainsi indissociable du sens : c’est l’intention qui compte et c’est le sens qui fait le don. Enfin, c’est à travers la relation de dette (positive ou négative), de don et de contre-don, que se forment ou se déforment les identités des acteurs sociaux.

Nourri par de nombreuses recherches empiriques qui le rendent extrêmement parlant, ce livre, paru en 2000 aux éditions La Découverte, était devenu introuvable depuis longtemps. Il propose un véritable paradigme alternatif à celui de la science économique et de la sociologie utilitaristes. Au lieu de postuler que nous serions tous des homo œconomicus, qui ne songent qu’à prendre et à garder, il risque l’hypothèse inverse : ne serions-nous pas plutôt du genre homo donator, davantage motivés en fait à donner qu’à recevoir ? Le don, la dette et l’identité prend ainsi à contre-pied un grand nombre d’idées reçues dans les sciences sociales.

Haut de page

Auteur

Jacques T. Godbout

est professeur-chercheur émérite à l’Institut national de la recherche scientifique (Université du Québec), est l’auteur, en collaboration avec Alain Caillé, de L’Esprit du don (La Découverte/Boréal) et de Ce qui circule entre nous (Seuil). Considéré comme un des meilleurs spécialistes mondiaux de la sociologie du don, J. T. Godbout est membre du comité de rédaction de La Revue du MAUSS.

Haut de page