Navigation – Plan du site

Laurent Loty, Éric Vanzieleghem, Esprit de Diderot. Choix de citations

François-Ronan Dubois
Esprit de Diderot
Laurent Loty, Eric Vanzieleghem, Esprit de Diderot. Choix de citations, Paris, Éditions Hermann, 2013, 160 p., ISBN : 978-2-7056-8475-4.
Haut de page

Texte intégral

1Nombreuses sont les manifestations à animer, cette année, le tricentenaire de la naissance de Diderot : colloques, exposition, publications savantes viennent, comme c'est habituel, marquer un temps fort de la recherche sur le philosophe. Mais ces célébrations sont aussi l'occasion d'accomplir un travail de vulgarisation d'autant plus important que, comme le rappel les coordinateurs du présent recueil, l'auteur occupe une place intermédiaire dans l'histoire intellectuelle du siècle : à la fois au centre de son entreprise encyclopédique monumentale et rejeté, dans le panthéon républicain, au rôle de second couteau, derrière l'indémodable duo formé par Voltaire et Rousseau. C'est l'une des missions de la Société Diderot, à l'origine de ce choix de citations, que de promouvoir la diffusion d'une œuvre jugée encore trop méconnue.

2Inévitablement, l'entrée en matière qui précède les citations cède aux traditionnels élans enthousiastes de la célébration d'auteur et l'on y découvre un Diderot à souhaits, radicalement contemporain et subversif, quitte à lisser, pour le bien de ce portrait flatteur, les aspérités d'un parcours social fondamentalement bourgeois et tout entier fait de compromis. Les lecteurs les moins portés aux légendes dorées regretteront donc de ne pas en apprendre plus sur les difficultés réelles et leur résolution concrète, toute en prudence et en calcul.
C'est quasi le seul reproche que l'on puisse d’ailleurs adresser à l'ouvrage : tout y est sinon instructif et séduisant. En dehors de la célébration systématique de l’auteur, du reste peu surprenante dans un pareil contexte de publication, l’introduction fournit les clés qui éclairent principalement la pensée de Diderot et permettent de saisir sa situation à la fois marginale, en termes idéologiques, dans la pensée des Lumières, et centrale dans les processus d’éditions. La chronologie de la parution imprimée des œuvres de Diderot, qui court jusqu’en 1977, achève de clarifier l’ambiguïté d’une œuvre massive mais largement inconnue du vivant de l’auteur. En célébrant Diderot, l’ouvrage ne se propose donc pas de restituer un Diderot « tel qu’il était », mais de retravailler un corpus massif et difficile à appréhender à première vue pour livrer une version contemporaine de l’auteur, en sélectionnant les citations les plus susceptibles de résonner avec les lecteurs de 2013 — et c’est sans doute précisément tout l’intérêt d’une célébration anniversaire.

3De fait, l’on découvrira sans doute mieux Diderot par ce recueil de citations que par une biographie. Les citations sont extraites aussi bien des œuvres désormais les plus canoniques de l’auteur, comme Jacques le fataliste et son maître, que de la correspondance, dans le souci, évidemment, d’offrir le tableau le plus cohérent possible (et vraisemblablement le plus reconstruit). Réparties entre 28 thèmes classés eux-mêmes par ordre alphabétique, elles n’excèdent jamais une petite page et sont parfois beaucoup plus courtes. Formule frappante (« Pourrir sous du marbre, pourrir sous de la terre, c’est toujours pourrir », p. 101), principes de réflexion (« L’homme est le terme unique d’où il faut partir & auquel il faut tout ramener », p. 108) et idées développées un peu plus longuement se mêlent dans un souci d’équilibrer l’ouvrage. On peut donc le parcourir de bout en bout sans ennui, le visiter par thème ou l’ouvrir au hasard.

4Il suffit simplement de garder à l’esprit que son ambition n’est sans doute pas de fournir un compendium universitaire de la pensée diderotienne, mais de valoriser une œuvre pour susciter le désir de la découvrir. Si la bibliographie historique des œuvres imprimées et une mince bibliographie critique pourront donner quelques indications précieuses, on n’y trouvera donc pas les références précises de chaque citation, ni du reste le moindre commentaire interprétatif ou explicatif : l’introduction et le classement thématique suffisent à créer les réseaux entre les fragments de textes qui sont les plus susceptibles d’en éclairer le sens. Liberté prise avec l’exactitude sociale d’une histoire et liberté prise avec l’intégrité des textes donc, ces citations sont une manière nouvelle et efficace d’initier à la lecture d’un corpus vaste et ardu : elles offrent un premier sens que le lecteur peut fort bien confirmer ou infirmer par une découverte plus poussée des ouvrages dont elles sont tirées.

5Une pareille publication fait en somme naître le désir que chaque célébration soit accompagnée de semblables travaux, à la fois enthousiasmants et propices à la pensée, d’une lecture aisée, rapide et néanmoins profitable. Découvrir ce que donneraient un Esprit de Rousseau ou un Esprit de Bossuet, lorsqu’ils tenteraient d’épouser les préoccupations contemporaines, voilà qui ne manquerait pas d’intérêt : cette forme de lecture actualisante est indubitablement une manière d’éditer les textes propre à les sortir de l’immobilité froide de leur intégrité acquise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François-Ronan Dubois, « Laurent Loty, Éric Vanzieleghem, Esprit de Diderot. Choix de citations », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2013, mis en ligne le 11 octobre 2013, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://lectures.revues.org/12412

Haut de page

Rédacteur

François-Ronan Dubois

Agrégé de lettres modernes, doctorant sous contrat avec l'Université Stendhal — Grenoble 3, affilié aux centres RARE (Rhétorique de l'Antiquité à la Révolution) et LIRE (Littératures, Idéologies et Représentations)

Articles du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page