Navigation – Plan du site
La forme animale

La forme animale

Adolf Portmann, La forme animale, Paris, Éditions la Bibliothèque, coll. « L'ombre animale », 2013, 294 p., Préface de Jacques Dewitte, Traduction de Georges Rémy, ISBN : 978-2-909688-64-0.
Notice publiée le 12 juin 2014

Présentation de l'éditeur

Figure singulière, unique de la biologie du XXe siècle, directeur de l'Institut de Zoologie de Bâle, Adolf Portmann (1897-1982) se penche sur le déploiement des formes animales. Taches, marbrures, zébrures du pelage des mammifères, variété des plumages, ocelles des papillons, détail d'un duvet qui forme dessin quand l'oiseau prend son vol, port de tête, partout beauté, minutie, et ce qui est écarté comme secondaire, décoratif par le discours dominant de la science est au contraire riche de sens.
Constatons une expressivité animale. Les animaux n'existent pas seulement objectivement, ils se montrent les uns aux autres, ils apparaissent et c'est une fonction fondamentale du vivant. Merleau-Ponty saluant La Forme animale, ce grand livre, écrit : "La vie, ce n'est pas suivant la définition de Bichat, l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort, mais c'est une puissance d'inventer du visible".
La Forme animale paru en 1961 n'était plus accessible, le voici dans une traduction rénovée et préfacé par Jacques Dewitte. Ce livre est le premier de la collection "L'Ombre animale".

Haut de page

Auteur

Adolf Portmann

Adolf Portmann (1897-1982), biologiste suisse, directeur de l'Institut de Zoologie de Bâle.

Haut de page