Navigation – Plan du site
La reconversion des sportifs de haut niveau

La reconversion des sportifs de haut niveau

Pouvoir et vouloir se former
Sophie Javerlhiac, La reconversion des sportifs de haut niveau. Pouvoir et vouloir se former, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des sociétés », 2014, 298 p., préface de Charles Suaud, postface de Didier Demazière, ISBN : 978-2-7535-2899-4.
Notice publiée le 24 février 2015

Présentation de l'éditeur

Dans cet ouvrage, 60 sportifs de haut niveau et 14 cadres institutionnels ont été interrogés sous forme d’histoire de vie ou de récit de pratique professionnelle. L’analyse révèle un système complexe dans lequel, en l’absence de pilotage institutionnel, se confrontent des stratégies antagonistes et des relations de pouvoir et de domination. Si les sportifs subissent de nombreuses contraintes, celles-ci constituent autant d’obstacles que d’excuses à ne pas se former. C’est dans l’histoire singulière de ceux qui ont décidé de se former, parfois à l’encontre de la politique fédérale, que se lisent tout à la fois la volonté et les stratégies mises en œuvre.

Haut de page

Auteur

Sophie Javerlhiac

est maître de conférences à l’université Rennes 2. Titulaire d’un doctorat en sociologie, elle enseigne à l’UFRAPS. Ses recherches portent sur les bifurcations biographiques et l’analyse des processus qui conduisent aux changements de statut social. À travers l’exemple de la reconversion des sportifs de haut niveau elle s’intéresse plus particulièrement à la période transitoire dans laquelle va se construire la décision de se former ou non, de préparer sa reconversion ou non, en faisant émerger les relations de pouvoir et les stratégies individuelles à l’œuvre mais également les enjeux liés au sport de haut niveau.

Haut de page