Navigation – Plan du site
Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe

Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe

Michel Camau, Frédéric Vairel (dir.), Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe, PU Montréal, 2015, 509 p., ISBN : 978-2-7606-3297-4.
Notice publiée le 13 avril 2015

Présentation de l'éditeur

Les soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte, avec la chute de Ben Ali et de Moubarak, ont produit un effet de démonstration des défauts de la cuirasse de régimes apparemment forts. Leurs succès ont favorisé une propension à l'action dans d'autres pays arabes, au sein de sociétés dont les revendications et les régimes L ne sont pas forcément identiques. Ils ont ainsi ouvert un cycle de mobilisations qui, pour l'heure, n'est pas clos.
Mais peut-on parler vraiment de révolution ? De ces affrontements ont surgi de nouvelles façons d'envisager les rapports de pouvoir, et c'est sans doute là que réside la principale «révolution» : une transformation en cours dans les relations politiques, qui place l'ensemble des protagonistes des scènes politiques arabes sous le signe de l'incertitude. Les auteurs s'appuient sur une connaissance de première main des terrains étudiés et prennent en compte la diversité des contextes pour expliquer ces événements et leurs répercussions au-delà de la rue.

Haut de page

Lieu

Tunisie

Égypte

Libye

Syrie

Maroc

Algérie

Oman

Liban

Maghreb

Moyen-Orient

Haut de page