Navigation – Plan du site
Les armées dans les révolutions arabes : positions et rôles

Les armées dans les révolutions arabes : positions et rôles

Perspectives théoriques et études de cas
Dir. : Saïd Haddad
Saïd Haddad (dir.), Les armées dans les révolutions arabes : positions et rôles. Perspectives théoriques et études de cas, Rennes, PU Rennes, coll. « Essais », 2016, 156 p., ISBN : 978-2-7535-4360-7.
Notice publiée le 26 janvier 2016

Présentation de l'éditeur

Les révolutions et les soulèvements populaires qui ont eu lieu en 2011 dans la majeure partie du monde arabe ont souligné le rôle crucial que pouvaient jouer les forces armées intérieures dans les bouleversements politiques qui affectent les Etats de la région. Même si la plupart de ces pays ont été (ou sont toujours) gouvernés par les forces armées ou par des dirigeants issus de cette institution, les changements sont intervenus dans des contextes sociohistoriques et des configurations politiques diverses.

Qui sont ces forces armées ? Pourquoi ont-elles été longtemps considérées comme des acteurs mineurs ou au contraire majeurs sur les différentes scènes nationales ? Quels rôles peuvent jouer les militaires dans ce qui apparaît comme étant une nouvelle séquence politique pour les pays arabes ? Comment peuvent évoluer les relations armées-sociétés dans un proche avenir ?

Ces questions sont au centre de cet ouvrage qui, en mobilisant les acquis de la sociologie militaire et de la science politique et à travers l'étude d'un certain nombre de cas (Algérie, Egypte, Irak, Libye, Syrie et Tunisie), nous permettent de décrypter les rapports au politique de l'institution militaire dans ces pays mais également d'aller plus loin dans la réflexion concernant l'intervention des armées dans le champ politique.

Haut de page

Auteur

Saïd Haddad (dir.)

Saïd Haddad est maître de conférences en sociologie aux Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan. Chercheur, il est également membre du CIAPHS de l'Université Rennes 2 et chercheur associé à l'IREMAM, Université Aix-Marseille, CNRS.

Haut de page

Lieu

Algérie

Égypte

Irak

Libye

Tunisie

Syrie

Haut de page