Navigation – Plan du site
Plus jamais esclaves !

Plus jamais esclaves !

De l'insoumission à la révolte, le grand récit d'une émancipation
Aline Helg, Plus jamais esclaves ! De l'insoumission à la révolte, le grand récit d'une émancipation, Paris, La Découverte, coll. « Sciences humaines », 2016, 380 p., ISBN : 978-2707188656.
Notice publiée le 01 février 2016

Présentation de l'éditeur

Longtemps, l'émancipation des esclaves fut considérée comme l'œuvre des abolitionnistes, libéraux et blancs ; comme un mouvement, en somme, impulsé au sein même des pays responsables de la condition servile. Dans cet ouvrage, qui fait pour la première fois le grand récit des insoumissions et des rébellions d'esclaves dans l'ensemble des Amériques et sur plus de trois siècles, Aline Helg déboulonne cette version de l'histoire. Elle montre que, bien avant la naissance des mouvements abolitionnistes, une partie des millions d'esclaves arrachés à l'Afrique par la traite négrière et de leurs descendants était parvenue à se libérer. Tel est l'enseige^ment majeur de ce livre, qui repose sur des sources états-uniennes, latino-américaines, antillaises, britanniques, françaises et néerlandaises,

De cet inventaires critique sans précédent d'une historiographie en renouveau constant depuis trois décennies, il ressort une réalité qui dépasse en force et en richesse toutes les idées reçues. Les esclaves ont en effet rarement opté pour la révolte massive, comme à Saint-Domingue, puis dans les Antilles britanniques de la Barbade, Démérara et la Jamaïque ; ils on le plus souvent exploité les failles du système, à l'échelle locale ou globale, pour gagner leur liberté. C'est la force de l'ouvrage pionnier d'Aline Helg de faire ressortir ces stratégies destinées à renverser subrepticement un rapport de forces qui, dans son écrasant déséquilibre, ne laissait a priori rien espérer.

Sans magnifier le rôle des esclaves ni occulter les limites de leurs actions, ce livre offre une leçon d'espoiur. Il montre que l'esclavagisme déshumanisant n'est pas parvenu à empêcher que des hommes, des femmes et des enfants accèdent, par leurs propres moyens, à la liberté.

Haut de page

Auteur

Aline Helg

Après avoir enseigné à l'université du Texas, l'historienne Aline Helg est désormais professeure à l'université de Genève. Elle a publié Liberty and Equality in Caribbean Colombia, 1770-1835 (2004) et Our Rightful Share. The Afro-Cuban Struggle for Equality, 1886-1912 (1995), tous deux lauréats du prix de l'American Historical Association.

Haut de page