Navigation – Plan du site
Cancer et pluralisme thérapeutique

Cancer et pluralisme thérapeutique

Enquête auprès des malades et des institutions médicales en France, Belgique et Suisse
Patrice Cohen, Aline Sarradon-Eck, Ilario Rossi, Olivier Schmitz, Emilie Legrand, Cancer et pluralisme thérapeutique. Enquête auprès des malades et des institutions médicales en France, Belgique et Suisse, Paris, L'Harmattan, coll. « Anthropologies & médecines », 2016, 284 p., ISBN : 978-2-343-07731-4.
Notice publiée le 26 mai 2016

Présentation de l'éditeur

Alors que la technicité et l'efficacité des traitements en cancérologie ne cessent de s'améliorer, de nombreuses personnes atteintes d'un cancer ont recours à d'autres formes de traitements et de soins, en complément des traitements biomédicaux. Comment expliquer ce paradoxe ? Une équipe de chercheurs, anthropologues et sociologues, s'y est intéressée en menant une recherche dans trois pays européens (France, Belgique, Suisse), financée par l'Institut national du cancer.

Ils interrogent dans cet ouvrage les expériences des patients et le fonctionnement des institutions médicales spécialisées. Les auteurs montrent que le champ de la prise en charge du cancer est un révélateur des transformations à l'oeuvre dans le pluralisme thérapeutique, à l'heure où la complémentarité des médecines conventionnelle et non conventionnelles tend à s'imposer comme un nouveau modèle.

La première partie de l'ouvrage décrit dans les hôpitaux spécialisés dans le traitement du cancer les logiques scientifiques, politiques et professionnelles qui entretiennent le monopole de la biomédecine, et celles qui sous-tendent une dynamique d'ouverture aux médecines non conventionnelles. La seconde partie explore la pluralité des recours des personnes soignées pour un cancer en mettant l'accent sur le malade, le processus de la maladie marqué par l'incertitude et la temporalité de l'action médicale, ainsi que l'environnement de la personne soignée.

L'analyse de la place et du sens du recours, des itinéraires thérapeutiques et des logiques qui les sous-tendent, révèle la même cohérence des conduites des malades dans les trois pays. Cet ouvrage s'adresse à tout public désireux de comprendre les reconfigurations du monde médical, et plus particulièrement les personnes s'intéressant aux sciences sociales, les professionnels (cliniciens et décideurs des politiques publiques), et les personnes vivant avec la maladie et leur entourage.

Haut de page