Navigation – Plan du site
Le travail et l'émancipation

Le travail et l'émancipation

Karl Marx, Le travail et l'émancipation, Paris, Les Editions sociales, coll. « Les parallèles », 2016, 196 p., textes choisis, présentés et commentés par Antoine Artous, ISBN : 978-2-35367-025-3.
Notice publiée le 30 septembre 2016

Présentation de l'éditeur

Pour qui veut tenter de comprendre les phénomènes sociaux liés au travail, il est encore essentiel de se plonger dans Marx. Les débats sur ce terrain, théoriques ou politiques, depuis trente ans le montrent bien. Les tenants de la libération par le travail en même temps que ceux qui veulent libérer l'homme du travail se réfèrent à Marx. Un choix de textes exhaustif de Marx sur le travail serait immense.
Nous avons choisi en parallèle avec le livre de Bruno Trentin, et donc en décalage aussi, le lien entre travail et émancipation. Marx a multiplié les textes, analysant les bouleversements du travail portés par le développement du capital jusqu'à son époque et dans un avenir envisagé par lui. Le travail de type artisanal est remplacé par un " travailleur collectif " et d'une division du travail totalement structurés par le capital.
Le point d'arrivée est le " machinisme " qui transforme les producteurs en simple appendices de la machine. Ainsi, en suivant les progrès du capitalisme et du mouvement ouvrier, il empruntait souvent de nouvelles voies critiques, remaniant sans cesse sa pensée, des premiers textes des Manuscrits de 1844 jusqu'à la Critique du programme de Gotha, en passant par les pages inspirées des Grundrisse et du Capital.
Le développement du taylorisme semble illustrer ces analyses. Les formes ont pu évoluer, mais la domination du capital sur la production reste marquée par un mouvement de dépossession de l'intelligence des salariés, mouvement nécessaire à la mise en oeuvre d'un procès de production devenu collectif. L'émancipation du et par le travail reste donc toujours à l'ordre du jour. Mais, comme Marx le soulignait déjà, la réduction du temps de travail peut permettre un développement du " temps libre " : d'un même mouvement le travail s'émancipe du capital, et le travailleur s'émancipe du travail.
Tables des matières : Introduction d'Antoine Artous sur Marx, le travail et la question de l'émancipation : émanciper le travail et s'émanciper du travail. Textes de Marx : extraits des Manuscrits de 1844, les Grundrisse, du Capital, de la critique du programme de Gotha, et d'autres textes.

Haut de page