Navigation – Plan du site
La France vue d'ailleurs

La France vue d'ailleurs

Histoire de stéréotypes
Hervé Coulouarn, La France vue d'ailleurs. Histoire de stéréotypes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 426 p., ISBN : 978-2-7535-5121-3.
Notice publiée le 25 octobre 2016

Présentation de l'éditeur

Hervé Coulouarn propose une réflexion sur la France vue par l'étranger, vue par "l'Autre", un large voyage dans le temps et dans l'espace.

Dans le temps, parce qu'il faut parfois chercher très loin en arrière les images conservées par nos voisins ; dans l'espace, parce que de la distance dépend aussi l'intensité des griefs et des éloges à notre égard.

Le parcours inclut la Grande-Bretagne, l'Italie, la Suède, l'Espagne, la Russie, les anciennes colonies françaises, l'Allemagne, les États-Unis et le monde musulman - un choix déterminé par la qualité des sources étrangères et par la série des événements historiques qui ont successivement marqué la relation de la France avec tel ou tel voisin.

La collecte des témoignages n'est pas sans risque : il est indispensable de chercher à distinguer les points de vue fondés, personnels, réfléchis et les remarques toujours répétées, héritées, stéréotypées.

Les sources étrangères appartiennent bien souvent à la seconde catégorie. Le problème du cliché basculant dans le préjugé est clairement posé dès l'introduction.

Mais c'est au fil des chapitres que le lecteur comprendra le jeu de miroirs, la grande importance de l'image que l'on veut avoir de soi-même vis-à-vis de l'Autre, pour déterminer sympathie ou antipathie.

Les stéréotypes sur la France ne sont pas toujours les mêmes, puisque les observateurs étrangers ne représentent pas un groupe homogène. C'est pourquoi la dernière partie du livre est une réflexion sur les points de convergence et de divergence des différents témoignages, sur la difficulté - et le danger - de vouloir capter un esprit français identifiable pour l'éternité.

Haut de page

Auteur

Hervé Coulouarn

Professeur certifié d’allemand, il a enseigné à l’université de Rennes I de 1974 à 2005. Il a été directeur du service commun d’Étude des langues vivantes de 1984 à 1987 et co-gestionnaire du double diplôme franco-allemand de management (Rennes I/université d’Augsburg) créé en 1996. Il a aussi assuré à la faculté des sciences économiques de Rennes I, de 1994 à 2005, un cours d’environnement interculturel en licence d’administration économique et sociale dont ce livre est le fruit.

Haut de page

Lieu

France

Royaume-Uni

Italie

Suède

Espagne

Russie (et URSS)

Haut de page