Navigation – Plan du site
Une enfance en Quatrième République

Une enfance en Quatrième République

Souvenirs d'un apprentissage politique
Paul Bacot, Une enfance en Quatrième République. Souvenirs d'un apprentissage politique, Paris, L'Harmattan, Editions Pepper, coll. « Témoignages », 2016, 130 p., ISBN : 9782343102931.
Notice publiée le 04 novembre 2016

Présentation de l'éditeur

Voici un témoignage tout à fait novateur. Il est ici question des souvenirs de quelqu'un qui n'a rien vécu de bien différent de ce qu'ont connu les millions de Français de sa génération, et qui n'avait au moment des faits dont il parle aucune qualité particulière.

Comment un enfant né au sortir de la Seconde Guerre mondiale a-t-il perçu ce qui s'est passé durant la Quatrième République et au tout début de la Cinquième ? Comment sa vision de la chose politique a-t-elle évolué au fil des années ? Que comprenait-il ?

L'auteur tente ici de restituer la façon dont il a appréhendé la conflictualité sociale durant une période courte - quelque six ans - mais décisive : celle où s'opère l'essentiel de l'apprentissage de la réalité politique. Au fur et à mesure, il rapelle dans de brèves notices ce que le professeur de science politique qu'il est devenu sait aujourd'hui des évènements évoqués à travers le prisme de souvenirs de son enfance. Ce travail constitue ainsi un apport original pour la connaissance du processus de socialisation politique des enfants.

Haut de page

Auteur

Paul Bacot

Paul Bacot est Professeur des universités émérite en science politique à Sciences Po Lyon et au laboratoire Triangle (UMR 5206, CNRS/ENS de Lyon). Il est notamment l'auteur de La construction verbale du politique (L'Harmattan, 2011) et de Les mots des élections (Presses du Mirail, 2012). Il a codirigé, entre autres, L'animal en politique (L'Harmattan, 2003) et Mots de l'espace et conflictualité sociale (L'Harmattan, 2007). Il est par ailleurs l'auteur de La politique en 350 quiz (Rue des Ecoles, 2010) et de Guide de sociologie politique (Ellipses, 2016). Il avait un mois et demi quand fut approuvé par référendum la constitution de la Quatrième République.

Publications du même auteur

Haut de page