Navigation – Plan du site
Démocratie et littérature

Démocratie et littérature

Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques
Philippe Roussin, Sébastien Veg (dir.), « Démocratie et littérature. Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques », Communications, n° 99, 2016, 220 p., Paris, Seuil, ISBN : 9782021295665.
Notice publiée le 02 décembre 2016

Présentation de l'éditeur

Depuis quelques années, les réflexions en cours sur la démocratie permettent de poser autrement la question du rapport entre littérature et politique, dans un contexte qui n’est plus celui de la dichotomie engagement - autonomie. Il s’agit plutôt d’analyser le rôle de la littérature dans la construction sociale de l’expérience quotidienne, de l’institutionnalisation d’un ou de multiples espaces publics et du partage de normes disputées dans le cadre de régimes politiques eux-mêmes divers.

Ce numéro de Communications explore la question à partir des relations entre littérature, démocratie et espaces publics aujourd’hui. Il regroupe un ensemble de contributions qui s’attachent à autant de cas différents – France, Afrique du Sud (J. M. Coetzee), Algérie, Chine (Yan Lianke, Mo Yan), Egypte (les slogans de la révolution égyptienne), Espagne, Irlande (Joyce), Italie (groupe Wu Ming) - permettant ainsi de comparer et de traiter des littératures de pays où la démocratie est soit une réalité ancienne ou récente soit une idée incertaine.

 

Sommaire

- Philippe Roussin, Sebastian Veg – Présentation

- Yan Lianke, traduit du chinois par Sebastian Veg – Le Ciel et la vie choisissent celui qui perçoit l’obscurité. Discours de réception du prix Kafka 2014

- Luc Boltanski – Les conditions d’apparition du roman policier. Énigmes et complots dans les métaphysiques politiques du xxe siècle

- Alain Viala – Littérature restreinte et démocratie restreinte : retour à Victor Cousin

- Patrick McGuinness, traduit de l’anglais par Clément Dessy – Existe-t-il une politique du symbolisme ?

- Michael Holland – Quand l’insoumission se déclare : Maurice Blanchot entre 1958 et 1968

- Philippe Roussin – Tout dire ou le gouvernement de la langue

- Jean-Marie Schaeffer – James Joyce et l’homme du commun

- Emmanuel Bouju – Ce « sujet à éclipses » qu’on dit démocratique. Fiction collective et mémoire partagée

- Peter D. McDonald, traduit de l’anglais par Henriette Korthals Altes et Philippe Roussin – Quelle littérature ? Quelle démocratie ? Quel espace public ? Les leçons de l’année 1988 en Afrique du Sud

- Philippe Daros – Wu Ming, la New Italian Epic : les paradoxes d’un espace public virtuel

- Tristan Leperlier – Les écrivains algériens et l’expérience démocratique dans les années 1990

- Zoé Carle – Les slogans de la révolution égyptienne, épure d’une épopée tue ?

- Sebastian Veg – Langues vernaculaires, espaces locaux et revendication démocratique en Chine, du mouvement du 4 Mai à l’époque contemporaine

- Yinde Zhang – Le mirage de l’oralité dans le roman chinois contemporain

- Chaohua Wang, traduit de l’anglais par Adriana Bontea et Philippe Roussin – Globalisation de la République des Lettres ? Le prix Nobel de littérature de Mo Yan

- Esther M. K. Cheung, traduit de l’anglais par Henriette Korthals Altes et Philippe Roussin – L’itérabilité de la poésie topographique à Hong Kong

Haut de page

Lieu

France

Afrique du Sud

Chine

Égypte

Algérie

Espagne

Irlande

Italie

Haut de page