Navigation – Plan du site
Élève en école d'art, entre amateur et professionnel

Élève en école d'art, entre amateur et professionnel

Une enquête de terrain au coeur des écoles d'art françaises
Frédérique Joly, Élève en école d'art, entre amateur et professionnel. Une enquête de terrain au coeur des écoles d'art françaises, Paris, L'Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2016, 310 p., ISBN : 978-2-343-10706-6.
Notice publiée le 09 janvier 2017

Présentation de l'éditeur

Pourquoi décide-t-on un jour, quand on est un enfant ou un jeune adulte, de s'inscrire dans une école d'art ? Quels parcours familial, scolaire, artistique empruntent les élèves des écoles d'art ? Reposant sur une étude de terrain menée durant plusieurs années dans des écoles de pratiques amateurs mais aussi en écoles supérieures d'art, cet ouvrage permet d'éclairer les trajectoires parfois surprenantes des filles et des garçons qui décident d'embrasser une carrière artistique ou tout simplement de se former aux arts plastiques.
L'histoire des écoles d'art et des formations artistiques ne suffit pas à définir ces parcours. L'origine sociale, les influences familiales et scolaires, les questions liées au genre, ou celles de l'autodidaxie et de la vocation, traversent la typologie des élèves inscrits en écoles d'art. De même, les nouveaux outils de communication modifient le rapport à la création et viennent perturber les frontières qui séparent les amateurs des professionnels.

Haut de page

Auteur

Frédérique Joly

Frédérique Joly est docteur en sociologie de l’université Paris 8 (Laboratoire Labtop-Cresspa). Elle a enseigné durant plusieurs années à l’école d’art du Calaisis ainsi qu’à l’École Nationale Supérieure des Arts et de l’Industrie Textile de Roubaix (ENSAIT). Elle a également coordonné le programme AIMS aux Beaux-arts de Paris pendant deux années (de 2013 à 2015). Elle est aujourd’hui directrice des études et de la recherche à l’ENSA de Limoges. Ses recherches portent principalement sur les pratiques amateurs en arts plastiques et les élèves des écoles d’art.

Haut de page