Navigation – Plan du site
Se faire respecter

Se faire respecter

Ethnographie de sports virils dans des quartiers populaires en France et aux États-Unis
Akim Oualhaci, Se faire respecter. Ethnographie de sports virils dans des quartiers populaires en France et aux États-Unis, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Le sens social », 2017, 336 p., ISBN : 978-2-7535-5182-4.
Notice publiée le 17 janvier 2017

Présentation de l'éditeur

Lieux censés incarner les inégalités sociales et concentrer les « problèmes sociaux », les quartiers populaires, en France comme aux États-Unis, sont régulièrement au cœur de controverses politico-médiatiques. Les jeunes qui y résident sont souvent l’objet de représentations caricaturales ou fantasmées allant de la « racaille », au rappeur, en passant par le sportif « doué ». Dans ce livre, l’auteur tente d’apporter un éclairage sociologique nouveau sur un des aspects de la vie ordinaire de ces quartiers. Quelle place la socialisation sportive des jeunes occupe-t-elle dans la recomposition des classes populaires contemporaines ? C’est principalement à cette question que cet ouvrage tente de répondre en articulant les rapports de classe, de genre et l’appartenance ethnique.

S’appuyant sur une enquête ethnographique approfondie dans des salles de sports de combat et de musculation au cœur de quartiers populaires en France et aux États-Unis, l’auteur a voulu mieux comprendre le style de vie des jeunesses populaires en observant des pratiques relativement peu étudiées. Il montre des jeunes sportifs ancrés localement qui demeurent fidèles à une culture « populaire » et à ses « valeurs » mais qui sont également des enfants de la « démocratisation » scolaire en voie d’acculturation à une culture « légitime ». En entrant dans le détail de la socialisation sportive de ces jeunes, il interroge leur rapport au corps, aux savoirs sportifs et aux « autres ». Ce livre intéressera tous ceux qui souhaitent comprendre, au-delà des préjugés, un aspect impor-tant de la socialisation des jeunesses populaires en quête de respectabilité.

Haut de page

Auteur

Akim Oualhaci

Akim Oualhaci est docteur en sociologie, chercheur au CeRSM. Il a été ATER à l’université de Bretagne occidentale et chercheur au LABERS. Ses recherches portent sur la ségrégation socio-spatiale, la recomposition des classes populaires et leurs pratiques culturelles et sportives en France et aux États-Unis.

Haut de page