Navigation – Plan du site
L'amateur cosmopolite

L'amateur cosmopolite

Goûts et imaginaires culturels juvéniles à l'ère de la globalisation
Vincenzo Cicchelli, Sylvie Octobre, L'amateur cosmopolite. Goûts et imaginaires culturels juvéniles à l'ère de la globalisation, Paris, La Documentation Française, coll. « Questions de culture », 2017, 424 p., ISBN : 9782111515154.
Notice publiée le 08 février 2017

Présentation de l'éditeur

Les œuvres et contenus culturels circulent de manière croissante dans le monde et contribuent à façonner des répertoires et des goûts juvéniles désormais internationalisés. Ainsi la série Game of Thrones, qui a battu tous les records d’audience, Waka waqua, l’hymne de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud en 2010 interprété par Shakira, chanteuse colombienne qui fait carrière aux États-Unis ou encore Naruto, personnage de manga japonais, sont-ils devenus des références partagées par les jeunes Français aujourd’hui, aux côtés d’icônes nationales comme Astérix ou David Guetta.
Mangas, comics, films asiatiques, blockbusters hollywoodiens, cinéma bollywoodien, séries sud-coréennes ou scandinaves et musiques de tous les continents fonctionnent comme autant de fenêtres sur le monde et contribuent à rendre l’étranger familier.
Que ce soit dans le domaine de la pop musique, des jeux vidéo, des séries télévisées, de la littérature ou du cinéma, la globalisation des industries culturelles et la circulation croissante des œuvres et des contenus, facilitée par la technologie numérique, sont ainsi des facteurs majeurs de l’internationalisation des répertoires de consommations et des imaginaires culturels des jeunes.
Le cosmopolitisme esthético-culturel désigne, dans cet ouvrage, la façon dont les jeunes construisent leur rapport au monde par l’intermédiaire de biens culturels globalisés. Les auteurs s’attachent à en définir les contours et les configurations. L’enjeu est de nature éducative : il faut déterminer ce qui, dans ces cultures médiatiques transnationales qui ont investi l’univers culturel des jeunes, peut libérer les individus de leurs particularismes et les faire advenir citoyens, ce qui permet à chacun d’éduquer son discours, d’affiner son jugement et de gouverner ses émotions, afin de trouver sa place dans un monde commun.

Haut de page