Navigation – Plan du site
L'Algérie, terre de tourisme

L'Algérie, terre de tourisme

Histoire d'un loisir colonial
Colette Zytnicki, L'Algérie, terre de tourisme. Histoire d'un loisir colonial, Paris, Vendémiaire, coll. « Empires », 2016, 275 p., ISBN : 978-2-36358-205-8.
Notice publiée le 08 février 2017

Présentation de l'éditeur

Un pays où l'on peut à la fois skier et randonner dans de sublimes massifs montagneux, se baigner sur une côte que l'on dit turquoise, découvrir une culture authentique dans des villages préservés, à proximité de luxueux palaces construits au milieu du désert... Qui se souvient aujourd'hui que l'Algérie fut autrefois décrite comme la Californie française ? Pourtant, dès le XIXe siècle et jusqu'à l'indépendance, elle fut une destination prisée, qui enthousiasma les voyageurs de l'Europe entière.
Véritable paradis touristique, célébrée par les peintres orientalistes et les somptueuses affiches des compagnies maritimes, elle accueillait jusqu'à 120 000 vacanciers au début des années 1950. Mêlant histoire culturelle et économique, Colette Zytnicki propose une vision inédite de cette Algérie disparue. A travers l'invention d'une terre de tourisme, c'est un pan inexploré de la colonisation qui se dévoile.

Haut de page

Auteur

Colette Zytnicki

Colette Zytnicki est professeur émérite de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et rédactrice en chef d’Outre-Mers. Revue d’histoire. Ses travaux portent actuellement sur l’histoire culturelle et sociale du Maghreb colonial.

Publications du même auteur

Haut de page