Navigation – Plan du site
L'islam a-t-il une histoire

L'islam a-t-il une histoire

Du fait religieux comme fait social
Annliese Nef, L'islam a-t-il une histoire. Du fait religieux comme fait social, Lormont, Le Bord de l'eau, coll. « Chuchotements », 2017, 220 p., ISBN : 9782356875051.
Notice publiée le 14 février 2017

Présentation de l'éditeur

Une histoire scientifique de l'Islam est-elle possible ? À l'heure où les passions semblent avoir remplacé toute forme de raison, la pertinence de cette question n'est pas à démontrer. Elle n'en appelle pas moins une réponse. Dans cet ouvrage, parce que tout raisonnement historique suppose une mise à distance critique du présent, le choix a été fait de partir d'une analyse raisonnée des programmes scolaires, afin de ne pas dissocier les enjeux civiques et politiques, d'une part, des enjeux scientifiques et pédagogiques, d'autre part.

Depuis une cinquantaine d'années, sous différentes formulations, l’accent a été mis sur les « débuts de l’islam », sans doute pour y chercher les fondements de l'Islam contemporain, reconduit au Moyen Âge et à la non modernité. Sous couvert de civilisation, l'histoire s'estompait ainsi au profit d'une vision religieuse se résumant à des croyances et à un dogme. Pourtant, l'Islam médiéval était traversé de débats qui révèlent un monde social bien moins uniforme qu'il n'est habituellement décrit, dans lequel notamment le pouvoir politique n'est pas confondu avec le religieux.

La mise en place en septembre 2016 de nouveaux programmes, plus soucieux d’une approche scientifique, offre une opportunité de révolutionner l’approche de l’histoire de l’Islam médiéval, c'est-à-dire de renouveler les connaissances à partir desquelles chaque citoyenne et citoyen comprend le monde qui l’entoure. En déconstruisant la catégorie de « culture » et en affirmant que tout fait religieux est avant tout un fait social, cet ouvrage ouvre la voie d'un enseignement résolument critique, seule garantie d'une émancipation de la personne humaine sans laquelle nulle République laïque n'est possible.

Haut de page

Auteur

Annliese Nef

Ancienne élève de l'École Normale Supérieure, Annliese Nef, maîtresse de conférences à l'université Paris 1, participe depuis trois ans à l’enseignement de la question de concours (CAPES, agrégation) en histoire médiévale « Gouverner en Islam (Xe-XVe siècle) ». Elle mène actuellement des recherches sur la naissance de l'empire islamique médiéval vue depuis le Maghreb et la Sicile.

Haut de page