Navigation – Plan du site
Ces gens-là

Ces gens-là

Colette Pétonnet, Ces gens-là, Paris, CNRS Éditions, coll. « Biblis », 2017, 377 p., préface de Roger Bastide ; postface de Liliane Kuczynski, Thierry Paquot et Daniel Terrolle ; (1re éd. 1968), ISBN : 978-2-271-09480-3.
Notice publiée le 15 février 2017

Présentation de l'éditeur

Français, étrangers, juifs, musulmans, chrétiens ou sans religion, « ces gens-là » ont une chose en commun : vivre dans une « cité de transit » de la France des années 1960. Là, dans les immeubles sans âme d’un territoire imprécis et périphérique, cohabitent déclassés, pauvres, migrants et assistés. Colette Pétonnet les écoute, les observe et note. Rien ne lui échappe de l’organisation et des rapports d’un « groupe » qui n’existe que par le regard et le rejet des autres. Plus que l’œuvre pionnière d’une talentueuse ethnologue, cette enquête constitue une pièce fondatrice de l’histoire des banlieues françaises, et un livre incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à la politique de la ville et à l'urbanisme.

Dans la cité de Colette Pétonnet, les escaliers ont chacun leur visage, marqué par les éclats de musique orientale, les odeurs d'huile ou d'urine, les expériences sexuelles ou les querelles envenimées.

Lors de sa parution en 1968, Ces gens-là eut un écho immense, électrique. Exposer scientifiquement, sans jugement ni misérabilisme, le quotidien des « sous-prolétaires » dérangeait aussi bien l’homme ordinaire que les intellectuels. Un effet qui reste intact aujourd’hui.

Haut de page

Auteur

Colette Pétonnet

Colette Pétonnet (1929-2012), travailleuse sociale puis anthropologue et directrice de recherche au CNRS, a créé le Laboratoire d'anthropologie urbaine (CNRS) avec Jacques Gutwirth.

Haut de page