Navigation – Plan du site
L'impasse national-libérale

L'impasse national-libérale

Globalisation et repli identitaire
Jean-François Bayart, L'impasse national-libérale. Globalisation et repli identitaire, Paris, La Découverte, coll. « Cahiers libres », 2017, 230 p., ISBN : 9782707194107.
Notice publiée le 21 février 2017

Présentation de l'éditeur

Face aux évolutions tragiques du monde, les élites politiques semblent à court de vision, et l’invraisemblable d’hier devient la réalité d’aujourd’hui, de l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite au délitement de l’Europe, des attentats de masse à l’exode des peuples, en attendant peut-être le retour de la guerre sur le Vieux Continent ou en Asie…
Si la confusion règne ainsi, c’est parce que notre grille de lecture est tout simplement fausse. Nous croyons que le monde est pris dans deux processus contradictoires : la mondialisation, d’un côté, et le repli national-identitaire, de l’autre. Or, affirme Jean-François Bayart dans ce livre vif et tranchant, ces deux processus participent d’une même dynamique « national-libérale », qui a conduit les politiques étrangères des pays occidentaux dans une impasse tragique. Ce n’est donc pas un hasard si certains hommes politiques, à l’instar de Sarkozy, Fillon, Valls, Poutine ou Erdogan, se réclament haut et fort tout à la fois de l’économie globale et de la souveraineté nationale.
Né du passage d’un monde d’empires à un système international d’États-nations, le national-libéralisme – libéral pour les riches, national pour les pauvres – a conduit le monde au bord du gouffre. Il est grand temps de ne plus laisser le monopole du politique aux marchands d’illusions identitaires, ces faiseurs de malheurs.

Haut de page

Auteur

Jean-François Bayart

Jean-François Bayart, specialiste de sociologie historique et comparée du politique, est professeur à l'IHED de Genève, où il est titulaire de la chaire Yves Oltramare "Religion et politique dans le monde contemporain". Il dirige également la chaire d'études africaines comparées de l'université Mohammed VI Polytechniques (Rabat). Il est l'auteur de plusieurs essais dont L'Illusion identitaire (Fayard, 1996) et Le Gouvernement du monde (Fayard, 2004).

Publications du même auteur

Haut de page