Navigation – Plan du site
Les Shrapnels du mensonge

Les Shrapnels du mensonge

La Suisse face à la propagande allemande de la Grande Guerre
Alexandre Elsig, Les Shrapnels du mensonge. La Suisse face à la propagande allemande de la Grande Guerre, Lausanne, Éditions Antipodes, coll. « GRHIC », 2017, 581 p., ISBN : 978-2-88901-109-4.
Notice publiée le 06 mars 2017

Présentation de l'éditeur

Loin de se limiter aux champs de bataille, la Grande Guerre se livre aussi, à l'arrière et dans les pays restés neutres, au nom de la civilisation ou de la Kultur contre la barbarie adverse. De la dépêche au pamphlet, de l'affiche à la conférence, du théâtre au cinéma, du jeu pour enfants à la publicité, tous les vecteurs culturels sont mobilisés par les sociétés belligérantes pour convaincre de la légitimité de leur combat.
Entre 1914 et 1918, l'opinion publique helvétique est partie prenante de la lutte symbolique engagée par les puissances belligérantes. Utilisant l'action allemande comme pivot, cet ouvrage cherche à déterminer les mécanismes d'acceptation et de refus que les élites helvétiques ont progressivement actionnés face aux assauts des propagandes, ces "shrapnels du mensonge". En dépit des critiques que leurs manoeuvres généraient, les propagandistes n'ont jamais cessé de croire à la nécessité de leur action dans ce conflit "total".
La culture suisse, par son rôle de plaque tournante européenne, a dès lors représenté un théâtre imaginaire de la guerre où les belligérants ont tenté de promouvoir une image irréprochable d'eux-mêmes, une image qui s'est révélée, une fois la paix revenue, largement déréalisée. Très bien rédigé et richement documenté, ce livre est augmenté d'un important corpus d'images et de films d'archives disponibles en ligne.

Haut de page

Notes de la rédaction

Cet ouvrage sera fourni au rédacteur exclusivement en version numérique.

Haut de page