Navigation – Plan du site
René Allio, le mouvement de la création

René Allio, le mouvement de la création

Sylvie Lindeperg, Myriam Tsikounas, Marguerite Vappereau (dir.), René Allio, le mouvement de la création, Paris, Publications de la Sorbonne, coll. « Homme et société », 2017, 304 p., ISBN : 9782859449957.
Notice publiée le 14 avril 2017

Présentation de l'éditeur

Peintre, scénographe et réalisateur, René Allio (Marseille, 1924-Paris, 1995) marque durablement l'histoire du théâtre et du cinéma français dont il renouvelle les formes et les genres par un constant travail d’expérimentation. Il repense l’espace théâtral aux côtés d’Hubert Gignoux au Centre dramatique de l’Ouest, de Gabriel Garran au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, de Roger Planchon au Théâtre de la Cité de Villeurbanne. À partir des années 1960, René Allio passe derrière la caméra pour s’essayer, à son tour, à l’art du récit. La Vieille Dame indigne (1965), Les Camisards (1970-1972), Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère… (1976), L’Heure exquise (1981) marquent brillamment les grandes étapes d’une carrière inclassable au cours de laquelle l’artiste se met constamment en danger.

Cet ouvrage, qui croise articles scientifiques et témoignages avec les proches collaborateurs d’Allio, suit le mouvement de sa création dans ses travaux de costumier, scénographe, écrivain, metteur en scène. Il souligne le fort ancrage de son oeuvre dans des lieux, des territoires : Marseille, Villeurbanne, la banlieue parisienne ou la Normandie… Il offre enfin un nouvel éclairage sur Moi, Pierre Rivière…, expérience unique dans l’histoire du cinéma, par laquelle Allio met en scène les pièces du dossier du jeune parricide réunies par Michel Foucault.

Haut de page

Auteurs

Sylvie Lindeperg (dir.)

Sylvie Lindeperg est historienne, professeure à l'université Paris1 Panthéon-Sorbonne où elle dirige le CERHEC (Centre d’études et de recherches sur l’histoire et l’esthétique du cinéma).
Son dernier ouvrage paru est Le Moment Eichmann (Albin Michel, 2016) Elle est également l’auteure de plusieurs films dont Face aux fantômes de Jean-Louis Comolli.

Myriam Tsikounas (dir.)

Myriam Tsikounas est professeur à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle dirige le master  recherche « histoire et audiovisuel ».

Marguerite Vappereau (dir.)

Marguerite Vappereau est docteure en études cinématographiques. Ses recherches portent sur le processus créatif et l'intermédialité à travers une approche historique, génétique et esthétique. Elle enseigne à l’Université de Picardie Jules Verne et Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Haut de page