Navigation – Plan du site
Aux marges des villes modernes

Aux marges des villes modernes

Les faubourgs dans le Royaume de France du XVIe au début du XIXe siècle
Yannick Jambon, Aux marges des villes modernes. Les faubourgs dans le Royaume de France du XVIe au début du XIXe siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2017, 394 p., préface de Peter Clark, ISBN : 978-2-7297-0913-6.
Notice publiée le 03 mai 2017

Présentation de l'éditeur

Les faubourgs, particulièrement bien étudiés pour le Moyen Age et la période contemporaine, restent des espaces en partie méconnus pour l'époque moderne. Situés généralement en dehors des limites de la ville, matérialisées le plus souvent par des fortifications ou des promenades, les faubourgs de la modernité semblaient pourtant consubstantiels au phénomène urbain : très rares étaient les villes de la France d'Ancien Régime à ne posséder aucune extension du bâti urbain hors les murs.
Cet ouvrage, qui prend pour cadre la France moderne, est la première étude d'ampleur, par la diversité des espaces observés et des sources mobilisées, consacrée à ces espaces suburbains. Selon une double approche mêlant questionnements historiques et géographiques, l'auteur entend définir la singularité et la variété de ces territoires durant la modernité. Avec une préface de Peter Clark, spécialiste internationalement reconnu de l'histoire urbaine.

Haut de page

Auteur

Yannick Jambon

Yannick Jambon est professeur agrégé d’histoire-géographie exerçant dans l’enseignement secondaire. Il a soutenu une thèse de doctorat en 2010 et poursuit ses travaux sur l’histoire des espaces suburbains. Avec Mathieu Grenet et Marie-Laure Ville, il a récemment codirigé l’ouvrage Histoire urbaine et sciences sociales : mélanges en l’honneur du professeur Olivier Zeller (Paris, Classiques Garnier, 2014).

Haut de page