Navigation – Plan du site
Quand l'hindouisme est créole

Quand l'hindouisme est créole

Plantation et indianité à l'île Maurice
Mathieu Claveyrolas, Quand l'hindouisme est créole. Plantation et indianité à l'île Maurice, Paris, EHESS, coll. « Cahiers de l'homme », 2017, 342 p., ISBN : 978-2-7132-2710-3.
Notice publiée le 11 mai 2017

Présentation de l'éditeur

Les hindouismes hors de l'Inde posent un défi à l'observateur : comment cette religion perçue comme consubstantielle au territoire indien peut-elle s'exporter, s'adapter et s'enraciner loin de sa "terre-Mère" ? L'expérience singulière de l'île Maurice, une société créole dont la majorité de la population se reconnaît comme hindoue, offre un cas d'étude idéal pour comprendre un hindouisme créole contextualisé dans l'histoire et la culture locales.

En constante évolution, l'hindouisme mauricien est certes tenté par la référence indienne. Mais l'enquête ethnographique souligne également l'héritage du système de plantation dans les histoires de vie, dans les lieux de culte, dans les pratiques et dans les représentations religieuses locales.

Haut de page

Auteur

Mathieu Claveyrolas

Mathieu Claveyrolas est ethnographe de l'hindouisme, chargé de recherches au CNRS, membre du Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS) à l'EHESS. Après plusieurs études sur l'hindouisme en Inde, il se tourne vers l'île Maurice où il s'intéresse à la construction d'un hindouisme créole. Il est notamment l'auteur d'une monographie d'un temple à Bénarès (Quand le temple prend vie, CNRS éditions, 2003) et coéditeur de Territoires du religieux dans les mondes indiens. Parcourir, mettre en scène, franchir (Éditions de l'EHESS, collection "Purushartha", 2016).

Haut de page

Lieu

République de Maurice

Haut de page