Navigation – Plan du site
Religion. Le retour ?

Religion. Le retour ?

Entre violence, marché et politique
Alain Caillé, Philippe Chanial, François Gauthier (dir.), « Religion. Le retour ? Entre violence, marché et politique », Revue du MAUSS, n° 49, 2017, 292 p., Paris, La Découverte, ISBN : 9782707196385.
Notice publiée le 21 mai 2017

Présentation de l'éditeur

Vers la fin du siècle dernier, tout semblait simple : nous allions sortir définitivement du totalitarisme, des dictatures, et même de l’Histoire, pour voir s’épanouir partout dans le monde des démocraties fondées sur le règne de la Raison et dans lesquelles (selon la « théorie de la sécularisation », universellement partagée) la religion, reléguée dans la sphère privée, ne jouerait plus de rôle politique.
Vingt ou trente ans après, il apparaît que nous sommes bien loin du compte. Partout, on voit se déchaîner les passions politiques et il apparaît qu’elles sont inséparables des passions religieuses. Le monde est en réalité « aussi furieusement religieux, voire plus que jamais » (Peter Berger). La sociologie avait renoncé à comprendre la religion, pour se contenter d’aider à changer le monde. Nous ne pouvons plus rester sur ce constat d’échec théorique, qui est aussi un échec pratique. Il faut rouvrir le dossier de la nature et de la fonction de la religion, et interroger résolument les rapports qu’elle entretient aujourd’hui avec la politique, la violence et le marché. Rien n’est plus urgent.

Haut de page