Navigation – Plan du site
Les nouvelles inégalités du travail

Les nouvelles inégalités du travail

Pourquoi l'emploi se polarise
Gregory Verdugo, Les nouvelles inégalités du travail. Pourquoi l'emploi se polarise, Paris, Les Presses de Sciences Po, coll. « Sécuriser l'emploi », 2017, 120 p., ISBN : 978-2-7246-2090-0.
Notice publiée le 12 juin 2017

Présentation de l'éditeur

D'un côté les moins diplômés, dont l’emploi se dégrade, de l’autre les très qualifiés, enfants chéris d’une économie de plus en plus gourmande en compétences. D’un côté des emplois mal payés, sans intérêt ni perspective d’évolution, de l’autre des postes aux salaires élevés, des connaissances valorisées, des possibilités de carrière…

Phénomène marquant des deux dernières décennies, la polarisation du marché du travail touche la plupart des pays. Elle se traduit par une explosion des écarts de rémunération et par un risque accru de chômage et de précarisation. Les causes sont multiples – changements technologiques, mondialisation, désindustrialisation, etc. – et leurs effets se renforcent mutuellement.

Ce phénomène est-il inéluctable ? Avec la disparition des emplois intermédiaires assiste-t-on à la mort programmée de la classe moyenne ou parviendrons-nous à adapter nos économies à cette nouvelle donne ?

Haut de page

Auteur

Gregory Verdugo

Gregory Verdugo est maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur au Centre d’économie de la Sorbonne et chercheur associé à l’OFCE. Ses travaux portent sur la recomposition du marché du travail en France.

Haut de page