Navigation – Plan du site
Bretagne

Bretagne

Migrations et identité
Aurélie Epron, Ronan Le Coadic (dir.), Bretagne. Migrations et identité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Essais », 2017, 386 p., ISBN : 978-2-7535-5370-5.
Notice publiée le 26 juin 2017

Présentation de l'éditeur

Si chaque migration est une aventure humaine, que deviennent les migrantes dans leur pays d'accueil ? Cherchent-ils à conserver leur identité d'origine, leurs pratiques et leurs valeurs, voire à les cultiver ? Cherchent-ils, au contraire, à se rendre invisibles et à se fondre dans la population d'accueil ? Comment sont-ils accueillis et comment leurs différences sont-elles perçues ? En un mot, quelles sont les relations entre migrations et identité ? Tel est l'objet du présent livre qui, après une première partie théorique, est consacré au cas breton.
Pourquoi étudier les migrations bretonnes ? Parce que, curieusement – alors que, depuis le XIXe siècle, des centaines de milliers de Bretons ont migré vers Paris, la France et le monde –, peu de travaux scientifiques leur ont été consacrés. En outre, les migrations vers la Bretagne, relativement faibles numériquement jusqu'à ces dernières années, sont souvent méconnues : cette Bretagne d'où l'on migre serait-elle également terre d'immigration ? Depuis quand ? Qui sont les migrants qui y vivent ? Le présent ouvrage n'a pas l'ambition de fournir une synthèse scientifique d'ensemble sur l'émigration et l'immigration bretonnes.
En revanche, ses auteures espèrent, par leurs contributions, susciter l'intérêt de la communauté scientifique et du grand public pour un sujet qui mériterait de plus amples recherches.

Haut de page