Navigation – Plan du site
Double Je

Double Je

Identité personnelle, identité statutaire
François de Singly, Double Je. Identité personnelle, identité statutaire, Paris, Armand Colin, coll. « Individu et Société », 2017, 216 p., ISBN : 978-2-200-61873-5.
Notice publiée le 18 octobre 2017

Présentation de l'éditeur

Dans le monde occidental depuis le XVIe siècle, s'est imposée une conception de l'identité, distinguant nettement l'identité sociale et l'identité personnelle. Le modèle est présent dès Les Essais de Montaigne : "Il faut jouer dûment notre rôle mais comme rôle d'un personnage emprunté. Du masque et de l'apparence, il n'en faut pas faire l'essence réelle."

Ce modèle pose un problème à la sociologie qui, classiquement, se centre surtout les rôles et les appartenances. Or pour François de Singly, l'identité personnelle, la conscience que les individus ont de leur condition sociale, sont constitutives aussi de chacun.

Double Je analyse l'injonction sociale du "Deviens toi-même" et montre comment ces deux identités ne sont pas séparées si fortement. L'identité personnelle se nourrit de l'identité sociale ; l'identité sociale se construit en relation constante avec les avis émis par l'identité personnelle.

Chacun est bien un double Je.

Haut de page

Auteur

François de Singly

François de Singly est professeur émérite à la Faculté des sciences humaines et sociales - Sorbonne, à l'Université Paris Descartes, et chercheur au CERLIS (CNRS). Il analyse notamment les transformations de la famille et des liens conjugaux et familiaux, comme conséquences de l'individualisation des femmes et des enfants. Ses ouvrages font référence.

Haut de page