Navigation – Plan du site
Les discours de la crise économique

Les discours de la crise économique

Valérie Bonnet, Roland Canu (dir.), « Les discours de la crise économique », Mots, n° 115, 192 p., Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9782847889604.
Notice publiée le 10 novembre 2017

Présentation de l'éditeur

Les discours publics abondent de paroles expertes et profanes sur la crise économique, sa genèse et sa résolution. Ces discours contribuent diversement à construire les représentations de ce que l'on dénomme souvent « la crise ». Ce dossier revient sur certains de ces discours (politiques, médiatiques, citoyens) à partir d'approches et d'outils qui s'inscrivent au croisement des sciences du langage, de la science politique et de la sociologie.

Sommaire

Dossier

- Roland Canu, Valérie Bonnet - « L'ordre des discours de la crise : un agencement hétérogène »

- Arthur Borriello - « Les métaphores de l'austérité. Abolition et préservation de l'autonomie du champ politique dans les discours de crise en Italie et en Espagne »

- Frédéric Moulène - « La crise dans les vœux aux Français : l'ethos présidentiel au défi de la conjoncture et du rituel »

- Mariola Moreno, Pierre Ratinaud, Pascal Marchand - « Le traitement de la crise économique par les agences de presse : une comparaison France/Espagne »

- Angeliki Monnier - « La crise grecque sous l'angle du "trauma" ? »

- Olivier Baisnée, Frédéric Nicolas - « Une médiatisation improbable ? Fermeture d'une usine rurale et intérêts journalistiques »

Varia

- Elatiana Razafi, Christophe Traisnel - « Dire les minorités linguistiques en sciences sociales : les notions de "vitalité" et d' "allophone" dans les contextes canadien et français »

- Thibaut Rioufreyt - « Ce que parler politique veut dire. Théories de la (dé)politisation et analyse du discours politique »

- Paula López Caballero - « Dire l'altérité autochtone. Débats anthropologiques et indigénistes sur le sujet indien au Mexique (1940-1948) »

Entretien

 - Ruth Wodak, Silvia Nugara - « Les partis populistes de droite cautionnent ce qu'on peut qualifier comme l'"arrogance de l'ignorance" »

Haut de page