Navigation – Plan du site

Rédacteurs

1317 résultats sur 44 pages

  • Marine Haddad

    Doctorante en sociologie à l’Observatoire sociologique du changement de Sciences Po et au Laboratoire de sociologie quantitative du CREST.

  • Roberson Edouard

    Professeur associé au département de sociologie de l’Université Laval.

  • Thomas Douniès

    Étudiant à l’Institut d’études politiques de Toulouse.

  • Carole Helissen-Schuster

    Diplômée en ethnologie, en sociologie et en muséologie (Université de Strasbourg). S’intéresse au genre, aux rapports entre humains et animaux, aux modifications corporelles, à la place donnée aux nouvelles technologies, ainsi qu’aux arts et traditions populaires.

  • Alexandra Hondermarck

    Enseignante agrégée en sciences économiques et sociales.

  • Aline Henninger

    Post-doctorante au Centre d’études japonaises de l’INALCO.

  • Mathieu Beghin

    Docteur en histoire médiévale, laboratoire TrAme (EA 4284).

  • Maxime Launay

    Doctorant en histoire contemporaine à Sorbonne Université, laboratoire SIRICE.

  • Benoit Saint-Cast

    Agrégé d'histoire, doctorant en histoire moderne à l'Université Lyon-2 Lumière et au LARHRA (UMR 5190 CNRS).

  • Alexis Servoin

    Étudiant en master 2 « études et recherches en sociologie » à Paris 10.

  • Ethel Albert

    Étudiante en master histoire à l’École doctorale de Sciences Po.

  • Anne-Lise Dall’Agnola

    Doctorante en sociologie, Université Paris 8 / CRESPPA-CSU. Allocataire de thèse Université Paris Lumières 2015-2018.

  • Aden Gaide

    Doctorant à l’Observatoire sociologique du changement (OSC), Aden Gaide travaille sur la parentalité étudiante et le rapport à la parentalité dans les études supérieures en France (sous la direction d’Agnès van Zanten et d’Anne Revillard).

  • Amandine Tabutaud

    Doctorante en histoire contemporaine, Université Paris Saclay, IDHES.

  • Marlène Bouvet

    Doctorante en sociologie à l’ENS de Lyon.

  • Pascal Laborderie

    Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Pascal Laborderie est spécialiste de l’histoire de l’éducation populaire par le cinéma.

  • Laurent Aucher

    Maître de conférences en sociologie à l’université d’Orléans (IUT de Bourges) et chercheur associé au CEDETE (université d’Orléans).

  • Élias Burgel

    Élève de l’École normale supérieure de Paris (ENS Ulm).

  • Manon Walin

    Agrégée d’histoire, en préparation d’une thèse autour des conséquences de la mort des combattants français pendant la guerre d’Algérie.

  • Émilien Legendre

    Élève de première année à l’ENS de Lyon, département de sciences sociales.

  • Jeanne Demoulin

    Sociologue et urbaniste, docteure de l’Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense et attachée temporaire d’enseignement et d’urbanisme à l’École d’urbanisme de Paris / Lab’urba.

  • Cécile Coulmain

    Doctorante en science politique à l’université Lyon 2, laboratoire Triangle (UMR 5206).

  • Carole Helissen-Schuster

    Diplômée en ethnologie, en sociologie et en muséologie (Université de Strasbourg). S’intéresse au genre, aux rapports entre humains et animaux, aux modifications corporelles, à la place donnée aux nouvelles technologies, ainsi qu’aux arts et traditions populaires.

  • Alexandra Clavé-Mercier

    Anthropologue, post-doctorante au Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux.

  • Aurélie Arena

    Aurélie Arena est doctorante en histoire de l’art contemporain sous la direction de Valérie da Costa, et chargée de cours à l’Université de Strasbourg. En parallèle de sa thèse portant sur le rapport entre arts et techniques dans l’œuvre d’Hannah Höch, elle se spécialise dans les avant-gardes allemandes, les memory et gender studies.

  • Simon Dutron

    Diplômé en sociologie de l’Université Catholique de Louvain (UCL), Belgique. Passionné par la lecture de tout type d’ouvrage de sciences sociales, du plus classique au plus contemporain.

  • Laurence Gandon

    Doctorante en sciences de l’éducation à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, équipe de recherche « Crise, école, terrains sensibles ».

  • Antoine Rouillard-Pérain

    Doctorant à l’Observatoire sociologique du changement, Sciences Po.

  • Laura Guérin

    Docteure en sociologie de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), membre du CEM.

  • Étienne Raduly

    Étudiant en master 1 d’histoire de la philosophie à l’ENS de Lyon.