Navigation – Plan du site

Claire Zalc (2009-2015)

Claire Zalc (2009-2015)

Histoire

Chargée de recherches à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS), codirectrice de la revue Pouvoirs et membre des comités de rédaction des revues Le Mouvement social etVingtième siècle. Revue d'histoire.

History

Research Fellow at the Institut d'histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS), co-editor of Pouvoirs , member of the board of editors of Le Mouvement social and Vingtième siècle. Revue d'histoire.

Les travaux de Claire Zalc portent sur l’histoire de l’immigration dans la France du XXe siècle, l’histoire des entreprises et des entrepreneurs, l’histoire du travail mais également sur l'histoire des Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Elle a publié récemment Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France, Paris, Perrin, 2010 et, avec Nicolas Mariot, Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre, Paris, Odile Jacob, 2010.

Parallèlement, elle mène une réflexion sur les manières de faire et d’écrire l’histoire : elle a publié, avec Claire Lemercier, Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte, « Repères », 2008. Elle a également été commissaire de l’exposition 1931, les étrangers au temps de l’exposition coloniale qui s’est tenue à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (mai-octobre 2008).

 

Claire Zalc's works fit into history of immigration in the XXe century France, history of firms and entrepreneurs, history of labour; history of Jews in France during the Second World War.

She is the author of Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France, Paris, Perrin, 2010 and Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre with Nicolas Mariot.

In parallel, she develops a reflection on how history is made and written. She published with Claire Lemercier Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte, « Repères », 2008. She has been commissioner for the exhibition 1931, les étrangers au temps de l’exposition coloniale  which took place at the Cité nationale de l’histoire de l’immigration (may-october 2008).