Navigation – Plan du site

Anne Chaté, Le comportement de modération. Rêver petit ou l'arrangement des rêves

Frédérique Giraud
Le comportement de modération
Anne Chaté, Le comportement de modération. Rêver petit ou l'arrangement des rêves, L'Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2008, 153 p., EAN : 9782296046962.
Haut de page

Texte intégral

  • 1 Steinbeck, John, Des souris et des hommes, Folio, Gallimard, Paris, 1989, (1949), pp. 46-48
  • 2 Anne Chaté a publié en 2005 " Villa Mon Rêve ", " Ker Lulu " - Analyse sociologique des noms de mai (...)

1« Eh bien, dit George, on aura un grand potager, et un clapier à lapins et des poulets. Et quand il pleuvra, l'hiver, on dira : l'travail, on s'en fout ; et on allumera du feu dans le poêle, et on s'assoira autour, et on écoutera la pluie tomber sur le toit... merde ! »1 Le rêve de Lennie et de George est-il un petit rêve ? se demande Anne Chaté2 (p. 22) Peut-on déceler ici un comportement de modération ? Lennie et George feraient-ils partie de ceux qui préfèrent se fixer des ambitions modestes ? L'enjeu de l'ouvrage d'Anne Chaté, est de « penser le petit rêve » (p. 27), les « ambitions restreintes » (p. 31) , c'est-à-dire de se poser la question suivante « comment peut-on expliquer la modestie des ambitions dès lors qu'elle ne se résume pas à une soumission aveugle de l'individu à l'ordre social ou idéologique ? » (p. 22) Mécanisme intérieur, le rêve est difficilement atteignable pour le sociologue. Celui qui rêve petit passe inaperçu à côté de l'ambitieux, et cette attitude est justement restée ignorée des sociologues.

  • 3 Durkheim, Emile, Le Suicide, Collection Quadrige, Puf, Paris, 2007 (1897)

2Quelles sont les modalités de cette modération ? A quoi se remarque-t-elle ? D'abord dans la célébration de l'ordinaire, de gestes minuscules, de scènes du quotidien, elle s'incarne également dans la célébration de ceux qui assument une vie ordinaire. Elle peut s'expliquer par un évènement traumatique, ou la conscience de la petitesse des ressources disponibles. L'univers des loisirs manuels, la maison peuvent servir de repli. La première partie l'ouvrage brosse plusieurs manières de vivre cette modération. La seconde partie s'intéresse aux conséquences, à la fois individuelles et collectives, de cette posture. Pour plusieurs raisons, le « petit rêve » comporte des avantages. Même s'il est petit, le rêve ancre l'individu dans un projet. Le collectionneur, par exemple, tient grâce à sa collection, un sens à donner à sa vie. Même mineur, l'enjeu offre un rôle, une identité et cet ancrage correspond à un besoin profond de l'homme, qui éprouve ainsi le sentiment de compter pour les autres. le deuxième avantage majeur du petit rêve est qu'il reste accessible, ce qui protège de la déception, de la frustration, de l'envie, de la fuite dans l'imaginaire ainsi que le détaille Anne Chaté. La modération des ambitions offre à la fois les avantages de posséder un projet, de le défendre, sans apporter les inconvénients des rêves trop grands. Anne Chaté ne le cite pas, mais on pourrait vraisemblablement sans trahir sa pensée, comprendre cette attitude à partir de Durkheim. Celui-ci ne rappelait-il pas dans Le Suicide3, en en faisant une catégorie à part entière appelée suicide anomique, que les périodes de prospérité, en tendant à accroître les ambitions et les aspirations des individus et donc aussi les déceptions et l'insatisfaction, avaient pour conséquence une augmentation systématique des taux de suicide ? Mettre en avant les avantages de ce comportement de modération, permet à l'auteure de ne pas y voir une idéologie qui serait produite par les dominants.

  • 4 Boudon, Raymond, Bourricaud, François, Dictionnaire critique de la sociologie, Quadrige, Puf, 2000, (...)

3Pourtant Anne Chaté distingue trois aspects négatifs de cette modération des attentes. Tout d'abord, force est de constater, qu'elle consiste en une privation de chance. Le « petit rêve » fait courir le risque à l'individu de ne pas tenter sa chance. Attitude de frein à l'innovation et valorisation de l'immobilisme, elle peut également être lue en termes d'escapisme4, c'est-à-dire comme la décision de se soustraire à une société. Mais n'est-ce pas aussi là une voie d'accès à un bonheur relatif ? se demande l'auteure en conclusion de sa deuxième partie. Surplombant les analyses menées en première et seconde partie, Anne Chaté fait état de la condamnation théorique et sociale du comportement de modération. Vue comme tiédeur, voire dénoncée comme médiocrité, l'ambition modeste serait indolente. Satisfaction factice en quelque sorte, l'attitude de modération serait un comportement qui favoriserait de fait la domination.

  • 5 Baudelot, Christian, Gollac, Michel, Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en Fra (...)

4L'argumentation de l'auteure s'appuie beaucoup sur des extraits de roman, à l'aide desquels elle illustre les comportements décrits. Se référant également à des extraits d'entretien d'autres enquêtes, notamment à celle menée sous la direction de Gollac et Baudelot, Travailler pour être heureux ?5. Pourtant l'ouvrage aurait été plus riche si une enquête avait été menée spécifiquement pour cette thématique. On ne peut qu'espérer une suite plus empirique de l'ouvrage, qui permette de toucher du doigt les « petits rêves » de quelques enquêtés, ce qui permettrait également de travailler plus les différences sociales et genrées d'une telle attitude de modération.

Haut de page

Notes

1 Steinbeck, John, Des souris et des hommes, Folio, Gallimard, Paris, 1989, (1949), pp. 46-48

2 Anne Chaté a publié en 2005 " Villa Mon Rêve ", " Ker Lulu " - Analyse sociologique des noms de maison, chez L'Harmattan.

3 Durkheim, Emile, Le Suicide, Collection Quadrige, Puf, Paris, 2007 (1897)

4 Boudon, Raymond, Bourricaud, François, Dictionnaire critique de la sociologie, Quadrige, Puf, 2000, p. 100

5 Baudelot, Christian, Gollac, Michel, Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en France, Fayard, Paris, 2003

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédérique Giraud, « Anne Chaté, Le comportement de modération. Rêver petit ou l'arrangement des rêves », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2008, mis en ligne le 29 mai 2008, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://lectures.revues.org/607

Haut de page

Rédacteur

Frédérique Giraud

Allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon, doctorante au Centre Max Weber, équipe DPCS (Dispositions, Pouvoirs, Cultures, Socialisations). Frédérique Giraud est rédactrice en chef de Lectures.

Articles du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page