Navigation – Plan du site
De l'authenticité

De l'authenticité

Une histoire des valeurs de l'art (XVIe-XXe siècle)
Charlotte Guichard (dir.), De l'authenticité. Une histoire des valeurs de l'art (XVIe-XXe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, coll. « Histoire de l'art », 2014, 174 p., Postface de Jean-Louis Fabiani, ISBN : 978-2-85944-800-4.
Notice publiée le 17 octobre 2014

Présentation de l'éditeur

En 1989, le tableau David et Jonathan de Rembrandt perdait sa prestigieuse signature. Pour un temps seulement : exposé au musée de l'Ermitage (Saint-Pétersbourg), il est de nouveau considéré comme une oeuvre du grand maître hollandais. L'authenticité, en effet, a une histoire. A travers elle, ce sont les critères mêmes qui président à la valeur de l'art qui sont interrogés dans ce volume : que signifie d'attribuer une oeuvre à un artiste ? Quelle est la valeur du nom dans les mondes de l'art ? Marque de fabrique, style, génie singulier ? Comment passe-t-on de la cosa mentale de la Renaissance à la fascination pour la main, la performance et la matérialité du geste artistique ? A travers la touche s'exprime une conception individualisée du style et des savoirs artistiques.
Celle-ci deviendra un élément clef de la valeur des oeuvres dans les hiérarchies produites par l'histoire et le marché de l'art. Différentes conceptions de l'authenticité se sont déployées à travers les âges ; ce livre nous mène des ateliers d'artistes dans l'Italie renaissante aux collections du siècle des Lumières et aux controverses des historiens de l'art du XXe siècle. Il invite aussi à une perspective comparatiste en s'interrogeant les mutations de l'authenticité dans la Chine des Qing et dans l'Europe du XXe siècle, confrontée aux arts africains.

Haut de page