Navigation – Plan du site
Sociologie des turbulences

Sociologie des turbulences

Penser les désordres des inégalités
Manuel Boucher, Sociologie des turbulences. Penser les désordres des inégalités, Paris, L'Harmattan, coll. « Recherche et transformation sociale », 2015, 390 p., Préface d'Alain Touraine, ISBN : 978-2-343-05402-5.
Notice publiée le 04 février 2015

Présentation de l'éditeur

La sociologie des turbulences fournit des éléments théoriques et analytiques pour penser, autrement que sous un angle moral-sécuritaire, les désordres des inégalités induits par la production/reproduction/augmentation des injustices sociales et économiques au sein des sociétés capitalistes libérales-conservatrices ainsi que les réactions sociales qui les accompagnent. Dans la pratique, elle analyse les conflits sociaux, politiques, éthiques et culturels. Elle insiste également sur les capacités d'action et de réaction individuelle et collective des acteurs.

Haut de page

Auteur

Manuel Boucher

Sociologue, directeur du Laboratoire d'étude et de recherche sociales (LERS) de l'Institut de dévelppement social (IDS) et membre associé du Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS) à l'EHESS. Il a récemment publié Les internés du ghetto (2010), Gouverner les familles (2011), Casquettes contre képi (2013) et l'État social dans tous ses états (2014).

Publications du même auteur

Haut de page