Navigation – Plan du site
L'insurrection entre histoire et littérature (1789-1914)

L'insurrection entre histoire et littérature (1789-1914)

Quentin Deluermoz, Anthony Glinoer (dir.), L'insurrection entre histoire et littérature (1789-1914), Paris, Publications de la Sorbonne, coll. « Histoire de la France XIXe-XXe siècles », 2015, 154 p., ISBN : 978-2-85944-904-9.
Notice publiée le 16 juin 2015

Présentation de l'éditeur

Tout au long du XIXe siècle, la France a vécu au rythme des insurrections. Qu'elles aient été transformées en révolutions ou qu'elles aient été éteintes, réprimées, trahies, les insurrections ont modelé le rapport à l’histoire en train de s’écrire. Ce livre se propose de reprendre à nouveaux frais une double question dont les enjeux sont profonds : ce que l’insurrection, temps d’ouverture des possibles, espérés ou craints, fait à l’écriture et à la littérature ; ce que la littérature, ses auteurs, ses topiques, fait dans le temps insurrectionnel.

Comment les moments insurrectionnels ont-ils redéfini la fonction et le statut d’écrivains comme Jules Vallès, Eugène Sue et Louise Michel, d’un genre comme les mémoires de protagonistes de l’insurrection, d’un médium comme l’affiche ? Comment les discours littéraire et historien travaillent-ils l’insurrection, pendant et après l’évènement, au moyen de quelles mises en intrigue, de quelles mises en forme particulières et avec quelle efficacité ? Quelles rencontres peut-on observer, par exemple, entre le Dumas des journaux de 1848, le Hugo des Misérables et le Michelet de l’Histoire de la révolution française ? Quel sens, enfin, donner aux prises d’écriture anonymes, par lesquelles les acteurs tentent de s’inscrire dans l’histoire ? Historiens et littéraires, à parts égales, ont été invités à répondre à ces questions.

Partant de cas d’études qui empruntent tant à la Grande révolution de 1789-1794 qu’aux insurrections de 1848 et à la Commune de Paris, les articles qui composent cet ouvrage montrent qu’il existe bien à cette époque un lien fort entre littérature et insurrection qui doit être repensé.

Haut de page

Auteurs

Quentin Deluermoz (dir.)

Quentin Deluermoz est maître de conférences à l'université Paris 13/Nord et membre de l’Institut  Universitaire de France. Spécialiste d’histoire sociale et culturelle des ordres et des désordres dans l’Europe au XIXe siècle, ses publications récentes comprennent : (éd.) Chroniques du Paris apache  (Mercure de France, 2008, poche 2012), Le Crépuscule des révolutions ? 1848-1871 (Seuil, 2012, poche, 2014).

Publications du même auteur

Anthony Glinoer (dir.)

Anthony Glinoer est professeur agrégé à l'Université de Sherbrooke et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’histoire de l’édition et la sociologie du littéraire. Ses publications récentes comprennent :
L’âge des cénacles (Fayard, 2013, avec V. Laisney), Imaginaires de la vie littéraire (PUR, 2012, direction  avec B.-O. Dozo et M. Lacroix) et La littérature frénétique (PUF, 2009).

Publications du même auteur

Haut de page