Navigation – Plan du site
Émotions politiques

Émotions politiques

Crystal Cordell (dir.), « Émotions politiques », Raisons politiques, n° 65, février 2017, 130 p., Paris, Presses de Sciences Po, ISBN : 9782724634990.
Notice publiée le 20 mars 2017

Présentation de l'éditeur

La politique est dominée par les émotions. Les émotions sont responsables des maux qui avilissent la qualité des débats publics, dit-on. Mais que sont exactement les émotions en politique ? Y a-t-il une grammaire des émotions politiques que l’on pourrait mettre au jour grâce à la théorie politique ? C’est le pari de ce numéro.

Les émotions structurent les positions politiques, individuelles et collectives : elles s’expliquent, en amont, par les processus de socialisation et de moralisation des acteurs ; elles contribuent, en aval, à comprendre les positionnements idéologiques et stratégiques des acteurs de la vie politique. L’intelligibilité des phénomènes politiques dépend de la prise en compte de la dimension émotive de la motivation des acteurs politiques.

Crystal Cordell, Éditorial : Émotions entre théories et pratiques, Page 5 à 13

Christophe Traïni, Registres émotionnels et processus politiques, Page 15 à 29

Gil Delannoi, Connaissance et passion : penser la causalité et la « bonne cause » à partir des Lumières, Page 31 à 48

Félix Blanc, La publicité des débats parlementaires : un triomphe pour l’argumentation ? Page 49 à 66

Crystal Cordell, L’indignation entre pitié et dégoût : les ambiguïtés d’une émotion morale, Page 67 à 90

Paula Vásquez Lezama, La tension entre l’autoritarisme et la compassion : le cas de Franklin Brito au Venezuela, Page 91 à 105

Benjamin Brice, Égalité ou supériorité ? La reconnaissance dans les relations internationales, Page 107 à 125

Haut de page